mardi 24 mars 2015

Rode-1958-Visa pour l'enfer


Visa pour l'enfer
1958 - 1hre 11
AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 1,1 Go



 photo aff_visa_enfer-2.jpg
Visa pour l'enfer
1958 - 1hre 11
---
---
Réalisateur: Alfred Rode
Scénariste: Jacques Companeez
Dialoguistes: Claude Desailly et Louis Martin

 photo visa_enfer-1.jpg

Distribution:

Claudine Dupuis (Mado)
 photo Claudine_Dupuis_visa_enfer-1.jpg
 photo Claudine_Dupuis_visa_enfer-2.jpg  photo Claudine_Dupuis_visa_enfer-3.jpg
 photo Claudine_Dupuis_visa_enfer-4.jpg  photo Claudine_Dupuis_visa_enfer-5.jpg
 photo Claudine_Dupuis_visa_enfer-6.jpg

Jean Gaven (Carlos)
 photo visa_enfer-5.jpg

Nadine Tallier (Clémentine)
 photo visa_enfer-2.jpg  photo visa_enfer-3.jpg

Georges Rivière (Mario Balducci)
 photo visa_enfer-4.jpg

Pierre Dudan (Félix)
René Bourbon (Jules)
Caroline Carlotti
Fransined
Gastaud
Charles Lemontier
Mona Sylvie
Jean Tissier (l'épicier)
Achille Zavatta (le Gitan)

 photo visa_enfer-7.jpg

Evadé de prison où il purgeait une lourde peine, Mario arrive à Marseille et commence par aller régler son compte à son ancien associé auquel « le coup » avait certainement mieux réussi qu'à lui. Il le laisse dans une mare de sang, cloué à son bureau d'homme d'affaires par un couteau bien planté dans le creux de la main. Puis il va chercher la capiteuse Mado, danseuse au Bagdad, autre complice du crime, qui devra l'aider, sans enthousiasme, à trouver le moyen de fuir en Espagne. Dans une voiture volée, il partent vers le village natal de Mado où l'arrivée de celle-ci fait sensation. Elle usera donc de tous ses charmes pour trouver une embarcation. Carlos, très épris d'elle, sera le pigeon rêvé dont Mario pourra profiter. Mais la police a retrouvé leur trace par la voiture noyée au passage, et la fuite en Espagne devient une corrida navale dont Mario sera la victime. Carlos et Mado seront sans doute repêchés.

 photo visa_enfer-8.jpg

AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 1,1 Go

Claudine Dupuis
 photo Claudine_Dupuis-6.jpg

2 commentaires:

radisnoir a dit...

merci pour la découverte de ce film.
radisnoir

Anonyme a dit...

Quelle classe claudine Dupuis.une actrice malheureusement oubliée injustement.même si ses films n ont pas été des chef d oeuvres.toutes ces fils de série b ont tous connue un succès populaires jusqu a la venue de cette fichu nouvelles vague!!toutes ces belles et talentueuses actrices et vamps des années "50' ont toutes été crucifier avec mépris !par ces messieurs qui voulait réinventer le cinéma quel gâchis ...un très grand merci à tous ces sites qui rememores la vie de toutes ces actrices tombées dans l oublie le plus totale.merci pour claudine et toutes les autres.