jeudi 28 mai 2015

Berthomieu-1935-Jim la houlette

 
Jim la houlette, roi des voleurs
1935 - 1hre 30min
Generic MPEG-4 | 710x560 pixels | Mp3 | 686,5 Mo

Jim la houlette, roi des voleurs
1935 - 1hre 30min
---
Fernandel
---
Réalisateur: André Berthomieu
Scénario: Jean MANSE
Adaptation: D’après la pièce de Jean GUITTON


Interprétation:

FERNANDEL (Jacques Moluchet),

Marguerite MORENO (marquise de La Verrière),

Mireille PERREY (Pauline Bretonneau),

Jacques VARENNES (Maître Clisson / Jim la Houlette) • Louis FLORENCIE (Philibert Bretonneau) •Henri TRÉVOUX (L’éditeur) •REXIANE (La bonne) •Gabrielle FONTAN (La servante du curé) •Jean DAX (Le président du tribunal) •Jean DIENER (Le procureur général) •Paul FAIVRE (Le gardien de prison) •Albert MALBERT, René GENIN •Jeanne DE FAVA •Georges MARCEAU •Eugène STUBER •Pierre FERVAL •Jacques BEAUVAIS •Paul MARTHES •Frank MAURICE


Alors que les journaux sont pleins des exploits de Jim la Houlette, le Roi des Voleurs, le timide Jacques Moluchet, nègre de l’écrivain Philippe Bretonneau, vit modestement dans une chambre du château de la marquise de la Verrière. Bretonneau est marié à la fille de la marquise, Pauline, dont Moluchet est amoureux fou. À tel point qu’il lui adresse des lettres anonymes enflammées auxquelles la romanesque Pauline n’est pas insensible. L’éditeur de Bretonneau – dont les livres se vendent de moins en moins – lui propose une idée publicitaire : faire croire que le manuscrit de son prochain livre a été volé par le fameux Jim la Houlette… Le soir même, au cours d’une réception organisée par la marquise, Moluchet, contraint de jouer le Roi des Voleurs, se trouve confronté au véritable criminel, venu cambrioler le château. Arrêté en lieu et place du véritable malandrin – qui a pris la fuite – et défendu par maître Clisson, Moluchet est condamné à mort pour l’assassinat d’un policier vingt ans auparavant. Désormais amoureuse, Pauline fait une ultime tentative auprès de maître Clisson pour sauver la tête du modeste secrétaire de son mari. L’avocat – qui n’est autre que le vrai Jim la Houlette – organise l’évasion de Moluchet, à qui il donne rendez-vous le soir même à l’auberge du Gros Chêne, dans la forêt de Chantilly. Devant un tribunal de truands présidé par Jim, Bretonneau est sommé de payer à Moluchet ce qu’il lui doit depuis qu’il exploite son nom et son talent. Devenu patron de l’auberge grâce à l’argent remis par Bretonneau, Moluchet reçoit le Grand Prix du Roman d’Amour et d’Aventures pour son dernier ouvrage «Quand j’étais Jim la Houlette».



2 commentaires:

Anonyme a dit...

Un grand merci à Lucien à Francomac pour ce film que je ne connaisais pas et un de plus dans ma collection "Fernandel"....;-)

Umabel

Simon a dit...

Bonsoir

En dépannage :

http://depositfiles.com/files/u3tfk0xzb

Amitiés, Simon