vendredi 8 mai 2015

Eustache-1973-La maman et la putain

La maman et la putain
1973 - 3hres 30
Generic MPEG-4 | 608x448 pixels | Mp3 | 1,62 Go

La maman et la putain
1973 - 3hres 30
---

---
Réalisation : Jean Eustache
Assistant réalisateur : Luc Béraud
Scénario : Jean Eustache


Distribution:

Jean-Pierre Léaud : Alexandre
Photobucket

Bernadette Lafont : Marie
Photobucket

Françoise Lebrun : Veronika
Photobucket

Isabelle Weingarten : Gilberte
Jacques Renard : l'ami d'Alexandre
Jean-Noël Picq : l'amoureux d'Offenbach
Jean-Claude Biette
Pierre Cottrell
Jean Douchet
Douchka
Bernard Eisenschitz
Jean Eustache, l'homme dans le supermarché
Caroline Loeb
André Téchiné
Noël Simsolo
Berthe Granval


Photobucket

Alexandre demande à Gilberte de l'épouser. Elle refuse, la vie étant trop difficile avec lui. Alexandre vit en oisif dans le petit appartement de Marie, vendeuse dans un magasin de mode. Ils semblent avoir grand besoin l'un de l'autre, malgré les discussions qui les opposent. A la terrasse des "Deux Magots", Alexandre voit une jeune fille qui le regarde, Veronika. Il la suit et obtient d'elle son numéro de téléphone. Au premier rendez-vous qu'ils se fixent, elle ne vient pas. Il la "relance" et ils se rencontrent. Alexandre aime surtout parler de lui - c'est sa principale préoccupation -, tandis que Veronika, habituée aux rapports masculins rapides, est surprise de sa réserve. Elle découvrira plus tard qu'il n'est ni malade, ni impuissant. Lors d'un voyage de Marie à Londres, Alexandre invite Veronika chez cette dernière. A son retour, Marie fait la connaissance de Veronika qu'elle ne repousse ni ne déteste. Ces trois êtres qui s'adonnent à l'alcool vont s'entre-déchirer. Epuisé, Alexandre demande la main de Veronika.

Photobucket

Generic MPEG-4 | 608x448 pixels | Mp3 | 1,62 Go
 http://www.multiup.org/fr/project/a9e575758a3c06a4a39d01f7ea581509
Imagerie




4 commentaires:

Jacques a dit...

YES! Merci!!

Jacques a dit...

YES! Merci!!

Citizen a dit...

Très beau film, beau témoignage d'une époque ou le mot liberté prenait du sens.

DidiegoDeLaVega a dit...

Merci bcp! c'est rare de trouver de tels films...on dit que c'est l'un des chefs d'oeuvre absolus du cinéma français...certes,mais il faut qud même s'accrocher,car plus de 3h30!!!