mercredi 20 mai 2015

Rivers-1951-Les Mains sales


Les mains sales
1951 - 1hre 38
Generic MPEG-4 | 720x558 | Mp3 | 1,4 Go



 photo aff_mains_sales-01.jpg
Les mains sales
1951 - 1hre 38
---
---
Réalisateurs: Fernand Rivers et Simone Berriau   
Auteur de l'oeuvre originale et dialoguiste: Jean-Paul Sartre   
Adaptateurs: Jacques-Laurent Bost et Jean-Paul Sartre   

 photo mains_sales-01.jpg

Distribution:

Daniel Gélin    (Hugo)
 photo gelin_mains_sales-01.jpg
 photo gelin_mains_sales-02.jpg  photo gelin_mains_sales-03.jpg
 photo gelin_mains_sales-04.jpg

Pierre Brasseur    (Hoederer)
 photo brasseur_mains_sales-02.jpg
 photo brasseur_mains_sales-01.jpg  photo brasseur_mains_sales-03.jpg
 photo brasseur_mains_sales-04.jpg

Claude Nollier    (Olga)
 photo ClaudeNollier-1.jpg

Monique Artur    (Jessica)
 photo Monique_Artur_mains_sales-01.jpg
 photo Monique_Artur_mains_sales-02.jpg  photo Monique_Artur_mains_sales-03.jpg
 photo Monique_Artur_mains_sales-05.jpg

Jacques Castelot    (Le prince)
Marcel André    (Karski)
Alfred Argus    (Guillaume)
Roland Bailly    (Slick)
Gérard Buhr    (Presder)
Georges Chamarat    (Banine)
Gregory Chmara   
Alfred Goulin    (Laurent)
Robert Le Béal    (Louis)
Christian Marquand    (Dimitri)
Eddy Rasimi    (Georges)
Henri San Juan    (Léon)
Émile Seylis    (le greffier)

 photo mains_sales-02.jpg

En septembre 1943, l'Illyrie entre dans la Guerre Mondiale. Hugo, dont le père appartient à la classe dirigeante, est révolté par la politique du gouvernement du Régent, qui exploite le peuple. Il adhère à l'organisation clandestine du Parti Prolétarien afin d'apporter son aide aux opprimés. Comme il supplie ses supérieurs de le faire agir, Louis, sur les conseils d'une militante, Olga, décide de l'envoyer comme secrétaire chez Hoederer, le chef du Parti, avec pour mission de l'abattre, car Hoederer a accepté de passer un accord avec l'industriel Karski et le prince Paul, le fils du Régent, pour former un gouvernement de coalition après le conflit.

 photo Monique_Artur_mains_sales-06.jpg

Avec sa femme Jessica, Hugo s'installe dans la maison d'Hoederer, sous la surveillance constante de deux gardes du corps, Slick et Georges. Mais la personnalité hors du commun d'Hoederer impressionne le jeune homme qui, petit à petit, sent fléchir sa détermination. La fascination qu'il exerce trouble aussi Jessica qui, un matin, s'offre à Hoederer. C'est alors qu'Hugo surgit et, surprenant Jessica dans les bras de son patron, trouve la force de tirer... Hugo purge deux ans de prison. À sa sortie, le Parti, qui a fini par réhabiliter Hoederer et épouser ses vues, veut supprimer Hugo. Olga intervient pour le sauver. Mais, à la suite d'une longue conversation avec elle, refusant catégoriquement d'admettre les compromissions du Parti, Hugo sera jugé “non récupérable” et exécuté à son tour.

 photo gelin_mains_sales-05.jpg


 photo mains_sales-04.jpg  photo mains_sales-05.jpg


Monique Artur

Aucun commentaire: