vendredi 5 juin 2015

Becker, Jacques-1947-Antoine et Antoinette

Antoine et Antoinette
1947 - 1hre 20
Generic MPEG-4 | 640x480 pixels | Mp3 | 1,27 Go

Antoine et Antoinette
1947 - 1hre 20
---

---
Réalisation : Jacques Becker
Scénario, Adaptation, Dialogue : Jacques Becker, Maurice Griffe, Françoise Giroud
Assistants réalisateur : Maurice Griffe, Marcel Camus

Photobucket

Distribution:

Roger Pigaut : Antoine Moulin
Photobucket

Claire Mafféi : Antoinette Moulin




Noël Roquevert : Mr Roland
Photobucket

Annette Poivre : Juliette
Jacques Meyran : Mr Barbelot, chef de rayon à Prisunic • Gérard Oury : Le client galant • Paulette Jean : Huguette • Huguette Faget : Aline, la mariée • Yette Lucas : La mère de Riton • Emile Drain : Le beau-père • Pierre Trabaud : Riton, le jeune boxeur • Gaston Modot : Le caissier de la loterie nationale • François Joux : Le marié • Charles Camus : Le patron du tabac • Charles Vissières : L'habitué du tabac • Paul Barge : Le boucher • Maurice Marceau : Popaul • René Stern : Le photographe • Nicolas Amato : Un client • Léon Bary : Un voyageur • Marthe Mellot : La chaisière • Made Siamé : La patronne du tabac • Odette Barancey : La blanchisseuse • Marcelle Hainia : Une invitée à la noce • Renée Thorel : Une acheteuse de billet de loterie • Bob Ingarao : Un spectateur • Pierre Leproux : Marcel

Photobucket

Le film commence un vendredi soir alors qu'Antoine (Roger Pigaut), ouvrier dans une imprimerie et Antoinette (Claire Mafféi), employée au Prisunic des Champs-Élysées, s'apprêtent à quitter leur travail pour rejoindre leur domicile. Antoinette est séduisante et subit les assiduités d'un épicier peu scrupuleux (Noël Roquevert). Le couple, en proie aux difficultés de la vie matérielle, en ces lendemains de guerre, se dispute pour des broutilles et se réconcilie sur l'oreiller. Antoine découvre que le billet de loterie acheté par Antoinette est gagnant, il pourra enfin réaliser ses rêves et acheter un side-car. S'ensuivent quelques rebondissements, billet perdu et retrouvé, correction infligée à l'épicier, promenade en barque sur le lac du bois de Boulogne, match de foot au Parc des Princes, et le couple au final, installé sur le side-car, s'éloigne sur la route.

Photobucket


Claire Maffei

1 commentaire:

Citizen a dit...

Quel beau film : le genre de film qui rend heureux...
Ce film là, je l'ai tellement aimé, que j'aurais envie que tous les amoureux le voient !
Merci Richard !