samedi 27 juin 2015

Becker, Jean-1995-Élisa

Élisa
1994 - 1hre 55
Generic MPEG-4 | 576x320 pixels | Mp3 | 666 Mo

 photo elisa_affiche2.jpg 
Élisa
1994 - 1hre 55
---

Vanessa Paradis et Clotilde Courau
---

Réalisation : Jean Becker
Scénario : Jean Becker et Fabrice Carazo
Musique : Michel Colombier, Zbigniew Preisner et Serge Gainsbourg

 photo elisa_ecran_008.jpg

Distribution:

Marie : Vanessa Paradis
 photo elisa_ecran_001.jpg

Jacques Desmoulins : Gérard Depardieu
 photo elisa_ecran_005.jpg

Solange : Clotilde Courau
 photo elisa_ecran_004.jpg

Élisa : Florence Thomassin
 photo elisa_ecran_002.jpg

Le fumeur de gitanes : Philippe Léotard
---
Philippe Léotard ---

Manina : Catherine Rouvel
 photo elisa_ecran_007.jpg

Ahmed : Sekkou Sall
Le conducteur : Werner Schreyer
Samuel : Michel Bouquet
Passager du taxi : José Garcia
Cliente PMU : Firmine Richard
Le fils du pharmacien : Melvil Poupaud 
Kevin : Olivier Saladin 
L'entrepreneur : Bernard Verley 
La grand-mère : Reine Barteve 
Claude Chapelier : Gérard Chaillou 
Le grand-père : André Julien 
Tenancier hôtel : Alfred Cohen

 photo elisa_ecran_006.jpg

Élisa était une jeune mère dépressive. Après avoir tenté d'étouffer sa petite fille Marie, elle s'est tiré une balle dans la tête. Aujourd'hui Marie a dix-sept ans. L'enfant est devenue une superbe adolescente révoltée qui a été élevée dans un foyer de la DASS. Avec Ahmed et Solange, elle vole, arnaque et séduit tour à tour les commerçants et les pervers de tous bords au fil d'une errance incertaine. Marie est à la recherche de ses racines. Elle veut retrouver le père qu'elle n'a jamais connu. Cet homme qui a obligé sa mère à se prostituer et qui, un jour, a disparu.

 photo elisa_ecran_009.jpg

De souvenirs amers en retrouvailles, Marie n'épargnera personne : les grands-parents minables et lâches, l'assistante sociale, le voisin qui abusait de sa mère ... tous se souviendront de Marie. Et puis, soudain Marie retrouve une vieille carte postale de l'île de Sein et une chanson revient la hanter. Sur cette île, au bout de l'océan breton, elle retrouve enfin ce père proxénète et pianiste. L'heure de la vengeance a sonné sous un ciel gris et lourd. Mais Jacques n'est pas un alcoolique ordinaire. Au fil des jours, Marie découvre en lui un homme au coeur brisé. Et un matin, la vérité simple et banale d'un amour gâché par jalousie et faiblesse achève l'errance.

--- ---

 photo clotilde_courau-12.jpg  photo clotilde_courau-13.jpg  photo clotilde_courau-14.jpg  photo clotilde_courau-15.jpg  photo clotilde_courau-16.jpg

2 commentaires:

Anonyme a dit...

je ne prends pas , mais je le conseille vivement à ceux qui hésiteraient ! Paradis est définitivement une grande actrice et Depardieu savait encore jouer ! merci à toi RIC!

Citizen a dit...

Merci du conseil : oui, c'est vraiment un très beau film, quel dommage que le cinéma n'ait pas plus souvent fait jouer Vanessa Paradis ! Les acteurs secondaires sont eux aussi très bons (Clotilde Coureau, qu'on ne voit plus, Olivier Saladin...), et j'ai bien aimé aussi le regretté Philippe Léotard faisant du Gainsbourg !