jeudi 4 juin 2015

Berthomieu-1946-Pas si bête




Pas si bête
1946 - 1hre 13
Generic MPEG-4 | 704x512 pixels | Mp3 | 692 Mo

 




Pas si bête
1946 - 1hre 13
Berthomieu en a fait un version muette en 1928
---

Bourvil
---
Réalisation : André Berthomieu
Scénario et Adaptation : André Berthomieu
Dialogue : Paul Vandenberghe
Assistants réalisateur : Raymond Bailly, Lucien Bonhomme


Distribution:

André Bourvil : Léon Ménard, le brave paysan

Suzy Carrier : Nicole, la cousine de Léon


Mona Goya : Gaby Moreuil, l'actrice

Yvette Andreyor : Mademoiselle, la gouvernante
Made Siamé : La mère Ménard
Jacqueline Beyrot : Rosine Morin, la promise de Léon
Bernard Lancret : Didier de Bellemont
Jacques Louvigny : Le comte de Bellemont, le père
Yves Deniaud : Anthony, l'impresario de Gaby
Albert Duvaleix : Mr Henri Ménard, père de Nicole
Paul Faivre : Maître Perrot, le notaire
Charles Bouillaud : Joseph, le maître d'hôtel
Gaston Mauger : Le père Ménard
Naudès : Un invité du comte
Albert Broquin : Un invité à la noce
Eliane Charles : Une invitée du comte



Léon Ménard (Bourvil) est un paysan normand des plus matois. Invité chez son oncle Henri (Albert Duvaleix), un industriel prospère, par sa cousine Nicole (Suzy Carrier), il déjoue les manœuvres d'une artiste véreuse (Mona Goya) bien décidée à se faire passer la bague au doigt, et découvre dans le même temps les mauvaises tentations du comte de Bellemont (Jacques Louvigny), un châtelain aussi empli de morgue que désespérément ruiné, à l'égard de la dot (confortable) de Nicole.


Le comte démasqué se retire avec fracas, entraînant avec lui son fils Didier (Bernard Lancret), que Nicole croit complice des agissements cupides de Bellemont père. Une lettre interceptée par la fidèle gouvernante de la famille (Yvette Andreyor) ouvre les yeux à Léon quant à la pureté des intentions du jeune homme. Il convainc sans difficulté l'oncle Henri de nommer ce dernier à la tête d'une de ses usines, et les Ménard au grand complet célèbrent peu après les doubles noces de Nicole et Didier, et de Léon et de sa jeune promise Rosine (Jacqueline Beyrot).



Aucun commentaire: