samedi 13 juin 2015

Boyer-1956-Le couturier de ces dames

Le couturier de ces dames
1956 - 1hre 35
DivX 5,0 | 720x544 pixels | Mp3 | 603 Mo *
* Version colorisée


Le couturier de ces dames
1956 - 1hre 35
---

---
Réalisateur: Jean Boyer
Assistants réalisateur: Jean Bastia et Robert Guez
Scénariste: Gérard Carlier
Adaptateurs: Jean Boyer et Jean Manse
Dialoguiste: Serge Véber

Photobucket

Distribution:

Fernandel : Fernand Vignard, couturier pour dames
Photobucket

Suzy Delair : Adrienne Vignard, la femme de Fernand
Photobucket

Françoise Fabian : Sophie, un mannequin
Photobucket

Fred Pasquali : Picaphros, associé de Zwertas • Robert Pizani : Le baron Edmond de Krévil • Georges Chamarat : Maître Plaisant, le notaire • André Bervil : Apollini, le patron de Fernand • Gaston Orbal : Le comte de Trignac • Robert Destain : Jean-Claude Zwertas, associé de Picaphros • Robert Lombard : Bernheim, l'agent immobilier • Florence Arnaud : Une cliente • Jacques Mancier : Le commissaire • Raymond Bour : Mr Bodunet • Manuel Gary : Clément, un autre coupeur • Jenny Astruc : Un mannequin • Ginette Pigeon : La première • Gina Manès : Une cliente • Clara Tambour : La baronne • Nicky Voillard : Un mannequin • Colette Ricard : Un mannequin • Nicole Fabrice : Une midinette • Claude Ivry : Une midinette • Claude Albers : Une midinette • Colette Sers : Une midinette • Annick Brunet : Une midinette • Claude Mauduyt : Une midinette • Brigitte Séguy de Carreras : Une midinette • Laure Paillette : Marie-Anne, la bonne de Fernand et Adrienne • Maggy Sarragne • Christine Balli • Janine Clarville • Colette Mareuil • Jane Montange • Paulette Simonin • Corinne San Juan • Yvette Brun Correc

Photobucket

Fernand, coupeur chez un tailleur pour hommes, a bien envie de plonger ses ciseaux dans la mousseline, surtout qu'il a un penchant très vif pour le beau sexe. Son épouse qui tient un petit commerce de couturière, le surveille assez jalousement. Renvoyé par son patron, Fernand fait le malade imaginaire pour ne pas l'avouer à sa femme. Entre temps il est convoqué par un notaire qui lui apprend qu'il vient d'hériter de 510 parts d'actions dans une maison de couture qui périclite. La donatrice est une originale Sud-Américaine que Fernand a connu un soir de fête. Il dit seulement à sa femme qu'il a hérité d'un cendrier et à partir de ce moment mène une double vie.

Photobucket

Il s'entend avec son ancien patron pour faire croire à sa femme qu'il est toujours employé chez lui et, malgré le déplaisir de ses deux associés qui auraient voulu vendre la Maison de couture, il prépare fébrilement une extravagante collection avec l'aide de tout le personnel, des petites mains aux mannequins. Vient le jour de la présentation. C'est un triomphe. Adrienne, l'épouse qui a réussi à savoir où est passé son mari, arrive au beau milieu du défilé. Furieuse de ce que Fernand s'occupe beaucoup trop d'un joli mannequin, elle fait une scène qui passe pour un numéro burlesque aux yeux de la clientèle qui s'en réjouit et applaudit. Les carnets de commande se remplissent. La Maison est renflouée et le ménage raccommodé, après pourtant encore une chaude alerte.

Photobucket





1 commentaire:

Anonyme a dit...

Mille merçi... Toi le fouineur de génie, si par un heureux hasard, tu avais ou pouvais avoir "le gentleman d'epsom" colorisé... je te paye des cerises pour noel... et je fais le voyage... suis centre France... :-)