samedi 20 juin 2015

Boyer-1962-C'est pas moi, c'est l'autre

C'est pas moi, c'est l'autre
1962 - 1hre 31
Generic MPEG-4 | 608x336 pixels | Mp3 | 693 Mo

C'est pas moi, c'est l'autre
1962 - 1hre 31
---

---
Réalisation : Jean Boyer
Scénario original : Jean Boyer
Adaptation : Jacques Vilfrid et Jean Boyer
Dialogue : Jacques Vilfrid
Assistant réalisateur : Alain Roux et J. Bakouche


Distribution:

Fernand Raynaud : Fernand Raynaud/Antoine Gaspard

Micheline Dax : Paula Korane, une chanteuse de la troupe

Jean Poiret : Jean Duroc, le directeur de la petite troupe de théâtre

Geneviève Kervine : Monique Darzel, une chanteuse de la troupe

Gelou : La chanteuse de rock de la troupe

Fred Pasquali : Jacques Meunier, l'impresario de Fernand Raynaud
Michel Seldow : Frédérico, l'illusionniste de la troupe
Robert Piquet : Yvon Bernard, le chanteur de charme de la troupe
Henri Virlogeux : Pierjan, un homme de la troupe
Jean Droze : Le régisseur de la troupe
Max Montavon : Ludovic Morin, le pianiste de la troupe
Lucien Guervil : Le patron du restaurant
Nicolas Amato : Le brigadier de gendarmerie
Charles Bouillaud : Rousseau, le premier gendarme
Robert Rollis : Fougasse, le second gendarme
Max Elloy : Maître Lelong-Lecourt, l'huissier



Une troupe de music-hall minable, qui ne recueille que des échecs au cours de sa tournée, rencontre un touriste en vacances qui ressemble étrangement à Fernand Raynaud. En fait, il s'agit réellement de Fernand Raynaud lui-même. Le directeur de la troupe lui demande de se faire passer pour le grand fantaisiste.


Celui-ci accepte et, accompagnant la troupe dans sa tournée, il apprend à « jouer comme Fernand Raynaud », tandis que son imprésario se demande où a bien pu passer sa vedette. Finalement, à la suite de quiproquos en chaîne, on découvre le « pot aux roses ». Mais tout finit par s'arranger après une poursuite au cours de laquelle Femand joue son personnage et celui de son soi-disant sosie.






Aucun commentaire: