jeudi 25 août 2016

Dassin-1947-Les démons de la liberté


Les démons de la liberté
Brute Force
1947 - 1hre 34 - VoStFr incrustés
AVI | H.264 | 720x540 | AC3 | 702 Mo



 photo zaff_brute_force-2.jpg
Brute Force
Les démons de la liberté
1947 - 1hre 34 - VoStFr incrustés
---

Ann Blyth et Burt Lancaster
---

 photo zaff_brute_force-8.jpgLes démons de la liberté
Brute Force
1947

Réalisateur: Jules Dassin
Assistant réalisateur: Fred Frank
Scénariste: Richard Brooks
Auteur de l'oeuvre originale: Robert Patterson

Distribution:

Burt Lancaster (Joe Collins)
Ann Blyth (Ruth)
Yvonne De Carlo (Gina)
Hume Cronyn (le capitaine Munsey) • Howard Duff (le soldat) • Charles Bickford (Gallagher) • Ella Raines (Cora Lister) • Anita Colby (Flossie) • Sam Levene (Louie) • Paul Bryar (Harry) • John Hoyt (Spencer) • Jack Overman (Kid Coy) • Sir Lancelot (Calypso) • Jay C. Flippen (Hodges) • Frank Puglia (Ferrara) • Roman Bohnen (Barnes) • Vince Barnett (Muggsy) • Richard Gaines (McCollum) • James Bell (Crenshaw) • Art Smith (le docteur Walters) • Whit Bissell (Tom Lister) • Ray Teal (Jackson) • James O'Rear (Wilson) • Howland Chamberlin (Gaines) • Kenneth Patterson (Bronski) • Crane Whitley (le garde armé) • Charles McGraw (Andy) • John Harmon (Roberts) • Gene Stutenroth (Hoffman) • Wally Rose (Peary) • Carl Rhodes (Strella) • Edmund Cobb (Bradley)

Dans une maison centrale américaine, la révolte gronde à la suite des man.uvres du gardien chef, le capitaine Munsey, qui ambitionne la place du directeur qu'il trouve trop faible. Un détenu, Wilson, qui trahit ses camarades, est exécuté par eux à l'atclisr. Lister, torturé par Munsey, se pend dans sa cellule. Gallager, un ancien journaliste, sur le point d'être libéré, devant ces faits nouveaux, accepte de participer au projet insensé de soulèvement qui doit ouvrir les portes et permettre à tous de s'enfuir. La révolte éclate. Le service d'ordre, surpris, est un instant submergé, mais réussit à avoir le dessus après un affreux carnage.

---
---


Ann Blyth
 photo Ann_Blyth-1.jpg

1 commentaire:

Anonyme a dit...

j'ai vu je ne sais plus où que ce film était considéré comme le 1er de la trilogie de Dassin avec La Cité sans voiles et Les forbans de la nuit, alors merci beaucoup je vais voir ça cette semaine.
Moshi.