lundi 1 juin 2015

Litvak-1970-La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil
1970 - 1hre 45 - VHS assez bonne qualité
DivX 5,0 | 640x288 pixels | Mp3 | 945 Mo

La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil
1970 - 1hre 45 - VHS assez bonne qualité
---

---
Réalisation : Anatole Litvak
Scénario et dialogue : Sébastien Japrisot et Anatole Litvak
D'après le roman de Sébastien Japrisot
Musique : Michel Legrand
Photographie : Claude Renoir


Distribution:

Samantha Eggar: Danielle Lang (Danny)

Oliver Reed : Michael Caldwell
John McEnery : Yves-Marie / Philippe
Stéphane Audran : Anita Caldwell

Billie Dixon : La Grande fille
Bernard Fresson : Jean Yvain
Marcel Bozzuffi : Manuel
Philippe Nicaud : Le Policier
Yves Pignot : Baptistin
Jacques Fabbri : Docteur
André Oumansky : Bernard Thorr
Maria Meriko : Madame Pacaud
Claude Vernier : Le Psychiatre


Dany accepte, pour rendre service à son patron, Michaël Caldwell, de tape, dans 1'appartement de ce dernier, un rapport des plus urgents. Le lendemain, au volant d'une somptueuse Ford blanche, elle accompagne Caldwell, lequel part avec sa femme, Anita, pour la Suisse. Et c'est en ramenant la voiture que, se trompant d'embranchement, Dany se retrouve prisonnière de la file des vacanciers joyeux en route pour la Côte d'Azur. C'est la veille du 14 juillet. Dany roule, heureuse, un peu honteuse de cette escapade. Soudain, les rêves se muent en cauchemars ; Dany bascule dans l'univers insensé de la peur insidieuse qui surgit de l'inexplicable ; quelqu'un l'assaille dans les toilettes d'une station service, de nombreuses personnes affirment l'avoir vue sur cette route la veille au soir, mais en sens inverse. Elle trouve dans le coffre de la voiture le cadavre d'un homme qu'elle ne connaît pas mais sur qui elle découvre un télégramme signé de son nom. Anita Caldwell, à qui elle téléphone, affirme ne pas l'avoir vue depuis des mois. Alors. Qui est Dany ? Un assassin ? Une folle ? Une amnésique ? Ou la prochaine victime d'un meurtrier diabolique ? Jusqu'au moment où une preuve, la preuve fournie par un sympathique routier, précipite vers son dénouement le tragique jeu d'amour et de mort de cette Dame dans l'auto avec des lunettes à qui il ne reste plus, pour faire toute la lumière, que son fusil.


4 commentaires:

grumo a dit...

Merci pour ce film qui passe peu. Je trouve qu'il est moins réussi que les autres adaptations de SJ, avec des effets d'époque un peu vieillis. mais il y a le plaisir de retrouver Samantha Eggar (merci pour les photos en + !)

Je vous suggère "piège pour cendrillon" , une autre adaptation qu'on ne voit jamais. J'en ai un souvenir très flou (vu à la télé quand j'etais enfant) avec dany carrel qui dans mes souvenirs y etait tres sexy !
A bientôt

Anonyme a dit...

Merci beaucoup ce film je l'avais téléchargé à l'époque sur La Caverne des introuvables malheureusement à cause d'une mauvaise j'avais effacé plusieurs films dont celui-ci mais grâce à vous je vais pouvoir enfin le voir.

otto rivers a dit...

Merci, en espérant que la nouvelle version de 2015 donne l'idée à un distributeur de sortir un DVD, ce qui ne serait pas de trop.

Kattous13 a dit...

lien valide

http://uptobox.com/a01xqhxmbbq6