mardi 14 juillet 2015

Audiard-1970-Le cri du cormoran le soir au-dessus des jonques


Le cri du cormoran le soir au-dessus des jonques
1970 - 1hre 19
Generic MPEG-4 | 656x384 | Mp3 |  863,5 Mo




 photo aff_cri_cormoran-2.jpg
Le cri du cormoran le soir au-dessus des jonques
1970 - 1hre 19
---

Michel Serrault et Marion Game
---
Réalisateur et dialoguiste: Michel Audiard
Auteur de l'oeuvre originale: Evan Hunter (Ed McBain)

 photo cri_cormoran-1.jpg

Distribution:

Bernard Blier (Monsieur K.)
 photo cri_cormoran-3.jpg

Marion Game (Mirabelle)
 photo Marion_Game_cri_cormoran-1.jpg  photo Marion_Game_cri_cormoran-2.jpg

Michel Serrault (Alfred)
 photo cri_cormoran-2.jpg

Paul Meurisse (Kruger)
 photo cri_cormoran-4.jpg


Robert Dalban (le caravanier)
 photo cri_cormoran-5.jpg

Sylvie Bréal (Martine)
 photo Sylvie Breal.jpg

Françoise Giret (Irène)
 photo Francoise_Giret_cri_cormoran-1.jpg  photo Francoise_Giret_cri_cormoran-2.jpg

Nancy Holloway (Mélanie)
 photo cri_cormoran-10.jpg

Jean Carmet (Gégène)
Corinne Armand (Mélissa)
Yves Barsacq (un turfiste)
Maurice Biraud (le chauffeur)
Romain Bouteille (Loulou)
Stéphane Bouy (Georges)
Carlos (Purcell)
Gérard Depardieu (Henri)
Jacqueline Doyen (Marie-Martine)
...

 photo cri_cormoran-9.jpg

Alfred Mullanet, turfiste aussi malchanceux que tenace, vit aux crochets de sa charmante épouse, indulgente et sans illusions. Revenant un jour du champ de courses, sans un sou en poche, il fait de l'auto-stop et se trouve proprement enlevé par une bande de gangsters qui le précipitent dans un cercueil, revêtu d'un épais veston noir capitonné. aux volumineux boulons. pour l'acheminer à Istanbul ! Cris, protestations, notre prisonnier est matraqué et devient l'enjeu de deux bandes rivales.

 photo cri_cormoran-6.jpg  photo cri_cormoran-8.jpg

Ses tribulations seront aussi cocasses qu'interminables. Un jour, il revient à Paris, le fameux veston dont il a découvert que les boutons contiennent des diamants sous le bras. Il cherche partout sa femme et la rencontre sur le Pont Alexandre III. Mais la charmante épouse, croyant son mari devenu fou, jette le veston du haut du pont sur une péniche qui passe. Alfred saute dans un taxi - le même taxi qui était là, lors de ses multiples fuites - et il court encore pour retrouver la péniche, le marinier et le veston.

 photo cri_cormoran-13.jpg

Generic MPEG-4 | 656x384 | Mp3 |  863,5 Mo

 photo gr_cri_cormoran-1.jpg


Marion Game

1 commentaire:

Un gars lambda a dit...

Les films dans lesquels jouent Bernard Blier et Michel Serrault sont toujours bons mais si en plus il y a du Audiard ....
Celui là est un synthèse du genre.
La distribution est exceptionnel.