mercredi 29 juillet 2015

Renoir-1935-Le crime de monsieur Lange

 
Le crime de monsieur Lange
1935 - 1hre 20
DivX 5,0 | 720x528 pixels | Mp3 | 676 Mo

Le crime de monsieur Lange
1935 - 1hre 20
---

---

Réalisation : Jean Renoir
Scénario : Jacques Prévert et Jean Renoir sur une idée de Jean Castanier
Dialogues : Jacques Prévert
Assistants-réalisateurs : Georges Darnoux, Jean Castanier


Distribution:

René Lefèvre : Amédée Lange

Jules Berry : Paul Batala

Florelle : Valentine Cardès

Nadia Sibirskaïa : Estelle

Sylvia Bataille : Edith
Henri Guisol : Le fils Meunier
Maurice Baquet : Charles, le fils des concierges
Marcel Lévesque : le concierge
Odette Talazac : la concierge
Marcel Duhamel : Louis, le contremaître
Jacques Brunius : Monsieur Baigneur
Jean Dasté : Dick, le maquettiste
Claire Gérard : la prostituée
Edmond Beauchamp : le curé dans le train • Sylvain Itkine : l'inspecteur Juliani • René Génin : un client de l'auberge • Paul Grimault : un typographe • Paul Demange : un créancier • Jacques Beauvais : l'aubergiste • Max Morise : l'homme à la pipe • Pierre Asso : un voyageur à la gare • Andrès : un gendarme • Pierre Huchet : Monsieur Buisson • Guy Decomble : un ouvrier de l'imprimerie • Charbonnier : un ouvrier de l'imprimerie • Fabien Loris : un ouvrier de l'imprimerie • Jean Bremaud : un ouvrier de l'imprimerie • Charles Lavialle : un ouvrier de l'imprimerie • Janine Loris : une blanchisseuse • Germaine Duhamel : une blanchisseuse • Suzanne Magisson : une blanchisseuse • Margot Capelier : une blanchisseuse • Dora Maar • Henri Saint-Isles • Marcel Lupovici


Batala est un éditeur sans scrupules, criblé de dettes. A la veille d'être arrêté, il fuit. An cours d'un accident de chemin de fer, on le croit tué, mais en realité il a revêtu les vêtement d'un prêtre, son compagnon de voyage qui, lui, a véritablement été tué. Après s'être livré à de menues escroqueries, Batala revient à son imprimerie qu'il trouve transformée en coopérative, sous la direction de M. Lange, le principal employé, un aimable bohème qui, jusque-là, écrivait une suite d'aventures, la plus grande part du succès de la maison d'éditions Batala.



Le retour de Batala menace la prospérité de la Coopérative d'éditions et le bonheur de tous ceux qui vivent dans son entourage et qui, tous, plus ou moins, ont été les victimes de la fripouille (notamment la fille de la concierge de l'immeuble séduite par Balala). Pour sauvegarder cette prospérité et ce bonheur si durement acquis, M. Lange tue Batala et fuit avec la blanchisseuse qu'il aime pour se faire une vie nouvelle.



2 commentaires:

Marcel Trucmuche a dit...

Superbe Renoir, dialogues tout en finesses. Berry est redoutable !
Merci énormément pour ce partage. Vous mériteriez qu'on vous appelle Arizona Jim !

cabotine a dit...

Très bon film effectivement, avec un Jules Berry machiavélique ! et puis à l'époque, on n'avait pas besoin d'être vulgaire pour faire comprendre le drame que vit la petite blanchisseuse ;-)
Bonne journée !
http://saintgermainenlaye.over-blog.net/