samedi 30 janvier 2016

Deval-1935-Tovaritch


Tovaritch
1935 - 1hre 29
Xvid | 704x576 | Mp3 | 1,4 Go


 photo aff_tovaritch-2.jpg
Tovaritch
1935 - 1hre 29
---
Court extrait
---
Réalisateurs: Jacques Deval, Germain Fried, Jean Tarride et Victor Trivas
Scénariste et dialoguiste: Jacques Deval
Monteur: Jean Delannoy

 photo cap_tovaritch-1.jpg

Distribution:

André Lefaur : le général russe Prince Mikhaïl Ouratieff
 photo cap_tovaritch-2.jpg

Irène de Zilahy : la Grande Duchesse Tatiana
 photo Irene_Zilahy_tovaritch-1.jpg
 photo Irene_Zilahy_tovaritch-2.jpg  photo Irene_Zilahy_tovaritch-3.jpg
 photo Irene_Zilahy_tovaritch-4.jpg

André Alerme : M. Arbeziah
 photo cap_tovaritch-3.jpg

Pierre Renoir : Gorotchenko
 photo cap_tovaritch-4.jpg

Ariane Borg : Hélène
 photo Ariane Borg.jpg

Winna Winfried : Lady Carrigan
 photo Winna Winfried.jpg

Junie Astor : Augustine, la bonne
 photo Junie Astor.jpg

Pierre Palau : l'hôtelier
Marguerite Deval : Mme Arbeziah
Jean Forest : Georges
Germaine Michel : la cuisinière
Georges Mauloy : Chauffourier-Dubief
Camille Bert : Comte Breginsky
Louis-Ferdinand Céline : un figurant

 photo cap_tovaritch-5.jpg  photo cap_tovaritch-6.jpg
 photo cap_tovaritch-7.jpg  photo cap_tovaritch-8.jpg

À Paris en 1930, le général-prince Ouratieff et son épouse la Grande-Duchesse Tatiana ont fui la révolution russe pour se réfugier en France. Alors que le couple est dépositaire d'une très importante somme d'argent (quatre milliards), remise par le Tsar, somme à laquelle ils refusent de toucher, ils ont choisi, pour subsister, de travailler comme domestiques chez un homme d'affaires, M. Arbeziah. L'homme d'affaires, la Banque de France et l'Union soviétique lorgnent sur leur fortune. Par amour pour la Russie, les Ouratieff finiront par remettre l'argent à un commissaire du peuple soviétique.

 photo cap_tovaritch-9.jpg

Xvid | 704x576 | Mp3 | 1,4 Go

 photo gr_tovaritch-1.jpg
 photo gr_tovaritch-2.jpg  photo gr_tovaritch-3.jpg
 photo gr_tovaritch-4.jpg  photo gr_tovaritch-5.jpg


Irène Zilahy



Ariane Borg

1 commentaire:

Monde en Question a dit...

Si j'ai bonne mémoire, Anatole Litvak en a fait un remake.