samedi 20 février 2016

Fleischmann-1975-La faille


La faille
1975 - 1hre 46
DivX 5 | 640x416 | Mp3 | 890,5 Mo


 photo aff_faille-2.jpg
La faille
1975 - 1hre 46
---
Court extrait
---
Réalisateur: Peter Fleischmann
Scénaristes: Jean-Claude Carrière, Martin Walser et Peter Fleischman
Auteur de l'oeuvre originale: Antonis Samarakis
Musique originale: Ennio Morricone

 photo aff_faille-4.jpgLa faille

01 - L'errore
02 - Terrore al ristorante
03 - Paurosamente sinistra
04 - Ipocrisia
05 - Vacanze terrificanti
06 - Notizie allarmanti
07 - Sbaglio e ambiguita'
08 - Radio e tv
09 - Viaggio nella paura
10 - Bellezza pericolosa
11 - Ambigua e perversa
12 - Falsa e crudele amicizia
13 - Pioggia sui tetti

Mp3 @320 Kbps | 83 Mo



 photo cap_faille-1.jpg

Distribution:

Michel Piccoli : Michel
 photo cap_faille-3.jpg

Ugo Tognazzi : Ugo
 photo cap_faille-2.jpg

Mario Adorf : Manager
Adriana Asti : amie d'Ugo
Dimos Starenios : policier
Thymios Karakatsanis : le coiffeur

 photo cap_faille-3.jpg  photo cap_faille-4.jpg

De son bureau, Georgis, un modeste employé d'une agence de voyage, assiste impuissant au suicide d'un homme que la police est venue arrêter. A quelques temps de là, dans un bar où il attend sa fiancée, Georgis se fait bousculer par un inconnu à qui il fait de véhéments reproches. Aussitôt, il est ceinturé par des policiers en civil qui le conduisent sans ménagement dans les locaux du Service Spécial, malgré ses protestations. Là, Georgis se voit reprocher d'être un dangereux subversif par le commissaire principal à qui il tente vainement d'expliquer sa situation et le malentendu dont il est l'objet. Faute de ne pouvoir apporter les preuves de son innocence, Georgis doit être transféré à la Centrale pour subir un « interrogatoire poussé ». Le voyage s'effectue dans une voiture banalisée. Deux policiers en civil accompagnent Georgis : le Manager conduit le véhicule, l'Enquêteur est spécialement chargé de la surveillance du prisonnier. A mesure que les heures passent, Georgis découvre petit à petit des anomalies telles, dans le comportement de ses deux gardes, qu'il ne lui est bientôt plus possible de considérer comme fortuits les incidents qui émaillent le parcours. Contactés discrètement, les camarades du réseau lui confirment le piège dans lequel on veut l'enfermer. Pressé de questions, lors d'une absence du Manager, l'Enquêteur avoue que tout est organisé et provoqué, aussi bien les pannes que les rencontres inopinées, pour mettre en confiance le suspect et le confondre plus aisément. Georgis lui démontre alors qu'il est manipulé par ses supérieurs et victime du sytème, au même titre que tous les citoyens bien qu'étant policier. Les deux hommes cherchent à s'enfuir chacun de leur côté d'abord, puis en unissant leurs efforts, mais au terme d'une poursuite mouvementée, Georgis est finalement arrêté tandis que l'Enquêteur est félicité malgré sa « défaillance humaine » prévisible et d'ailleurs prévue.

 photo cap_faille-6.jpg

DivX 5 | 640x416 | Mp3 | 890,5 Mo

 photo gr_faille-1.jpg
 photo gr_faille-2.jpg  photo gr_faille-3.jpg
 photo gr_faille-4.jpg  photo gr_faille-5.jpg
 photo gr_faille-7.jpg  photo gr_faille-8.jpg
 photo gr_faille-6.jpg  photo gr_faille-9.jpg

 photo gr_faille-10.jpg

Aucun commentaire: