dimanche 21 février 2016

Marciano-1996-Le cri de la soie


Le cri de la soie
1996 - 1hre 40
Xvid | 664x360 | Mp3 | 945 Mo


 photo aff_cri_soie-2.jpg
Le cri de la soie
1996 - 1hre 40
---
Marie Trintignant
---
Réalisateur: Yvon Marciano
Scénaristes: Yvon Marciano et Jean-François Goyet

 photo cri_soie-1.jpg

Distribution:

Sergio Castellitto : Gabriel de Villemer
 photo cri_soie-2.jpg

Marie Trintignant : Marie Benjamin
 photo Marie_Trintignant_cri_soie-1.jpg  photo Marie_Trintignant_cri_soie-2.jpg
 photo Marie_Trintignant_cri_soie-3.jpg  photo Marie_Trintignant_cri_soie-4.jpg

Anémone : Cécile
 photo cri_soie-3.jpg  photo cri_soie-4.jpg

Sanâa Alaoui : Aicha
Adriana Asti : Madame de Villemer
Alexandra London : Aude
Anne Alvaro : Rosemonde Burel
Marc Barbé : l'interne sténotypiste
Camille Japy : le modèle

 photo gr_cri_soie-2.jpg

Début 1914, une jeune femme, Marie Benjamin (Marie Trintignant), dérobe un coupon de soie rouge dans un grand magasin parisien. Elle est retrouvée étendue, évanouie, serrant contre elle l'étoffe avec laquelle elle s'est caressée. Interpellée et conduite à la Conciergerie, elle est reçue par un médecin de l'Infirmerie de la Préfecture de Police, psychiatre et esthète, Gabriel de Villemer (Sergio Castellitto).
Au cours de l'entretien, celui-ci découvre l'étrange passion érotique de cette couturière irrésistiblement attirée par le contact sensuel de la soie et qui n'a pas besoin des hommes pour obtenir son plaisir. Troublé - lui-même est sensible aux étoffes - il va rapidement être captivé par Marie tandis qu'elle, analphabète, est fascinée par les notes manuscrites du médecin.

 photo cri_soie-5.jpg

Une relation ambigüe se tisse entre Marie et Gabriel secrètement liés par une passion commune même si tout les sépare : le milieu, la culture, les vols répétés de Marie et ses comportements obscènes en public qui la conduisent en prison, puis la guerre qui envoie Gabriel au Maroc. Tandis que Marie s'applique à apprendre à lire et écrire en prison pour suivre une correspondance avec Gabriel, celui-ci est de plus en plus obsédé par le plissé des étoffes dans les vêtements arabes et en accumule des clichés photographiques.
De retour du Maroc, alors qu'il commence à perdre la vue, il retrouve Marie, donne des cours sur le drapé à l'École des beaux-arts et entame la rédaction du "cri de la soie", une thèse portant sur ce fétichisme particulier.

 photo Marie_Trintignant_cri_soie-5.jpg
 photo Marie_Trintignant_cri_soie-6.jpg  photo Marie_Trintignant_cri_soie-8.jpg
 photo Marie_Trintignant_cri_soie-7.jpg

  • 1991 : Grand Prix du Meilleur Scénariste.
  • 1994 : Prix du Meilleur Premier Script Européen - Angers.
  • 1997 : nommé pour le César de la meilleure actrice, Marie Trintignant.

 photo cri_soie-6.jpg

Xvid | 664x360 | Mp3 | 945 Mo

 photo gr_cri_soie-1.jpg


Marie Trintignant
 photo marie_trintignant-15.jpg

1 commentaire:

Monde en Question a dit...

Merci pour le partage de cette biographie romancée de Gaëtan Gatian de Clérambault, psychiatre français rarement évoqué au cinéma.