mardi 22 mars 2016

Berri-1970-Le cinéma de papa


Le cinéma de papa
1970 - 1hre 32
Mp4 | H.264 | 964x542 | AAC | 1,4 Go


 photo aff_cinema_papa-2.jpg
Le cinéma de papa
1970 - 1hre 32
---
Prudence Harrington
---
Réalisateur, scénariste et dialoguiste: Claude Berri

 photo cap_cinema_papa-1.jpg

Distribution:

Claude Berri (Claude )
 photo cap_cinema_papa-3.jpg

Yves Robert (Le père)
 photo cap_cinema_papa-4.jpg

Hénia Ziv (La mère)
 photo cap_cinema_papa-5.jpg

Prudence Harrington (Sarah)
 photo cap_cinema_papa-6.jpg

Alain Cohen (Claude enfant)
 photo cap_cinema_papa-2.jpg

Arlette Gilbert (Simone) • Marianne Sureau (Arlette) • Paula Dehelly (Mme Lavigne) • Francis Lemarque (Lazarus) • Steve Eckardt (Low) • Teddy Bilis (Salomon) • Gérard Barray (Richard) • Maurice Escande (le metteur en scène) • Grégoire Aslan (le producteur) • Ray Ventura (producteur installé sur les Champs-Elysées) • Carl Studer (réalisateur américain) • Jean-Michel Rouzière (représentant de la Columbia) • Jacques Ramade (le clapman) • François Billetdoux (l'auteur) • Sabine Haudepin (la petite bonne) • Gabrielle Doulcet (la concierge) • Bernard Musson (le garçon de café) • Marie-Pierre Casey (directrice du cours Pigier) • Philippe de Broca (Jean Timent) • Adrien Cayla-Legrand (un ami du père) • Michel Nastorg (un ami du père) • Jacques Marin (l'acteur jouant le chef de gare) • Paul Bisciglia (l'acteur refusé)

 photo cap_cinema_papa-7.jpg  photo cap_cinema_papa-8.jpg

C'est un souvenir ému qu'adresse Claude Berri (de son vrai nom Claude Langman) à ses jeunes années, par l'évocation de deux êtres simples, pittoresques et généreux : sa mère et son père. Ce dernier, modeste fourreur, était un comique-né. D'où le titre du film de Berri. « Le cinéma de papa », cinéma que son père improvisait dans la vie de tous les jours et qu'il aurait aimé poursuivre en tant qu'acteur devant une vraie caméra.

 photo cap_cinema_papa-10.jpg  photo cap_cinema_papa-11.jpg

Successivement défilent les efforts de Langman père pour hisser son fils Claude à un niveau « supérieur » (certificat d'études, cours de comptabilité chez Pigier), puis ses découragements devant les débuts difficiles de Claude, devenu adulte et petit acteur ; sa joie, lorsque Claude, à présent scénariste, voit une de ses oeuvres acceptées par un influent producteur ; son bonheur de devenir partenaire de son fils le temps d'un film et d'un court rôle ; son espoir d'interpréter son propre personnage dans un scénario de son fils intitulé « Le cinéma de papa » ; sa brusque disparition, enfin, en 1963.

 photo cap_cinema_papa-12.jpg

Mp4 | H.264 | 964x542 | AAC | 1,4 Go

 photo gr_cinema_papa-1.jpg
 photo gr_cinema_papa-2.jpg  photo gr_cinema_papa-3.jpg


Prudence Harrington

Aucun commentaire: