dimanche 17 avril 2016

Bergman-1997-En présence d'un clown


En présence d'un clown
Larmar och gör sig till
1997 - 1hre 59 - VoStFr (.srt)
Xvid | 640x480 | Mp3 | 2 Go


 photo aff_presence_clown-2.jpg

Larmar och gör sig till
En présence d'un clown
1997 - 1hre 59 - VoStFr (.srt)
---
Court extrait
---
Réalisateur et scénariste: Ingmar Bergman

 photo cap_presence_clown-1.jpg

Distribution:

Börje Ahlstedt (Carl Akerblom)
 photo cap_presence_clown-2.jpg

Marie Richardson (Pauline Thibault)
 photo cap_presence_clown-3.jpg
 photo cap_presence_clown-4.jpg  photo cap_presence_clown-5.jpg

Pernilla August (Karin Bergman)
 photo Pernilla August.jpg

Anita Björk (Anna Akerblom)
 photo Anita Bjork.jpg

Gunnel Fred (Emma Vogler)
 photo Gunnel Fred.jpg

Erland Josephson (Osvald Vogler)
Agneta Ekmanner (Klovnen Rigmor)
Lena Endre (Märta Lundberg)
Gerthi Kulle (Soeur Stella)
Johan Lindell (Johan Egerman)
Peter Stormare (Petrus Landahl)

 photo cap_presence_clown-10.jpg
 photo cap_presence_clown-11.jpg  photo cap_presence_clown-13.jpg

1925. Le service psychiatrique du Dr. Egerman, à l’hôpital d’Uppsala, accueille Carl Åkerblom. Veuf, inventeur mythomane, sujet à des crises de violence, obsédé par Schubert, Carl a frappé sa jeune compagne, Pauline. Il sympathise avec Osvald, autre interné, exégète, membre unique de sa "société des péteurs du monde", dont l’épouse, Emma, est sourde-muette et... riche. Tous s’associent pour concrétiser la grande invention de Carl, un cinéma parlant, et son premier film qui retracera la fin de Schubert et sa passion inventée pour Mizzi, une prostituée vierge. Resté seul, Carl voit apparaître le clown Rigmor de son enfance, vieille femme qui le provoque, lui demande de la sodomiser...

 photo cap_presence_clown-6.jpg
 photo cap_presence_clown-7.jpg  photo cap_presence_clown-8.jpg

Des mois après, Carl, en compagnie de Mia, maîtresse et actrice, Pauline et Osvald, organise la première séance dans la salle des fêtes de son bourg natal, avec l’aide de Landahl, factotum dévoué. Anna, la belle-mère de Carl, arrive : avec Pauline, l’échange, d’abord glacial, devient chaleureux, chacune évoquant ce que Carl représente pour elle... L’argent manque, Mia est partie, le clown hante la salle... Devant onze spectateurs, le film débute, muet mélodrame, doublé derrière l’écran par Carl, Osvald et Pauline, et s’interrompt brutalement : le tableau électrique explose. Landahl parvient à éteindre l’incendie, et le théâtre remplace le cinéma, à la satisfaction de tous. Au petit matin, Carl meurt dans les bras de Pauline.

 photo cap_presence_clown-12.jpg

Xvid | 640x480 | Mp3 | 2 Go

 photo gr_presence_clown-1.jpg
 photo gr_presence_clown-2.jpg  photo gr_presence_clown-3.jpg
 photo gr_presence_clown-4.jpg  photo gr_presence_clown-5.jpg
 photo gr_presence_clown-6.jpg
 photo gr_presence_clown-7.jpg  photo gr_presence_clown-8.jpg
 photo gr_presence_clown-9.jpg  photo gr_presence_clown-10.jpg  photo gr_presence_clown-11.jpg
 photo gr_presence_clown-12.jpg


Marie Richardson

Aucun commentaire: