samedi 7 mai 2016

Anderson-1956-1984


1984
1956 - 1hre 30 - VoStFr (.srt)
Mp4 | H.264 | 640x472 | AAC | 1 Go


 photo aff_1984-2.jpg
1984
1956 - 1hre 30 - VoStFr (.srt)
---
Jan Sterling
---
Réalisateur: Michael Anderson
Assistant réalisateur: Fred Slark
Scénaristes: William Templeton et Ralph Bettinson
Auteur de l'oeuvre originale: George Orwell

 photo cap_1984-10.jpg

Distribution:

Edmond O'Brien (Winston Smith)
 photo cap_1984-12.jpg

Jan Sterling (Julia)
 photo Jan_Sterling_1984-13.jpg
 photo Jan_Sterling_1984-10.jpg  photo Jan_Sterling_1984-11.jpg
 photo Jan_Sterling_1984-12.jpg

Michael Redgrave (O'Connor)
 photo cap_1984-13.jpg

Donald Pleasence (Parsons)
 photo cap_1984-14.jpg

David Kossoff (le brocanteur)
Mervyn Johns (Jones)
Carol Wolveridge (Selina Parsons)
Ernest Clark (le speaker)
Patrick Allen (le cadre du parti)
Ronan O'Casey (Rutherford)
Michael Ripper (un orateur)
Ewen Solon (un orateur)
Kenneth Griffith (le prisonnier)
Walter Gotell (le gardien)

 photo cap_1984-18.jpg

Dans le monde futur de 1984 le monde est sous la coupe d'un dictateur omniprésent, représentée par la figure de Big Brother. Winston Smith, un simple fonctionnaire du Ministère de la Vérité, se rebelle, entraîné par Julia. Il sera finalement arrêté et sous la torture, livrera son amante.

 photo cap_1984-22.jpg

Mp4 | H.264 | 640x472 | AAC | 1 Go



Jan Sterling
 photo jan_sterling-07.jpg

5 commentaires:

Marcel Trucmuche a dit...

La version TV de t'intéresse ?
Merci beaucoup one more time !

Marcel Trucmuche a dit...

ach, mon bloc numérique s'est bloqué...
la version de 1954, voulais-je dire...

Ric Quidam a dit...

http://kebekmac.blogspot.ca/2016/01/rudolph-cartier-1954-nineteen-eighty.html

C'est de cette version que tu parles?

Marcel Trucmuche a dit...

Je m'incline, on trouve tout tout tout chez Riri !
C'est bien celle-ci.

Francis a dit...

Hélas, ce terrible gouvernement décrit par Orwell est en train de se mettre en place tout doucement et les politiques lui ont deja donné un nom : le Nouvel Ordre Mondial (New World Order), dont ce film n'est qu'un avant gout...

Merci pour ce classique Richard.