samedi 14 mai 2016

Carné-1965-Trois chambres à Manhattan

Trois chambres à Manhattan
1965 - 1hre 45
Generic MPEG-4 | 533x400 pixels | Mp3 | 934 Mo

 photo aff_2.jpg
Trois chambres à Manhattan
1965 - 1hre 45
---

---
Réalisateur : Marcel Carné
Assisté de: Michel Romanoff (France) et de Steve Kesten (États-Unis).
Scénario : Marcel Carné et Jacques Sigurd d'après un roman de Georges Simenon

 photo 3_chambres_manhattan_03.jpg

Distribution:

Annie Girardot : Kay
 photo 3_chambres_manhattan_04.jpg

Maurice Ronet : François Combe
 photo 3_chambres_manhattan_02.jpg

Geneviève Page : Yolande Combes
 photo 3_chambres_manhattan_01.jpg

Margaret Nolan : June
 photo 3_chambres_manhattan_06.jpg

Roland Lesaffre : Pierre
O.E. Hasse : Hourvitch
Gabriele Fermai : le comte Larsi
Virginia Vee : la chanteuse noire
Robert Hoffmann : Thierry Damiot
Gabriele Ferzetti : Comte Larsi
Jean-François Rémi
Richard S. Castellano : l'américain en colère
Joseph Rigano : Jean
Fritz Wepper : Fabien


 photo 3_chambres_manhattan_05.jpg
François, qui a été en France un acteur réputé, tranquille son pays pour des raisons sentimentales. Mais, à Hollywood, il n'a connu aucun succès et bat maintenant le pavé de New-York, a la recherche de minables contrats de télévision. En pleine amertume, il fait la connaissance d'une jeune femme : Kay. Celle-ci est une autre épave : autrefois mariée à un comte italien, diplomate de surcroît, elle l'a quitté par lassitude en abandonnant sa fillette.

 photo 3_chambres_manhattan_07.jpg

 photo Capturedcran2011-01-09074406.jpg
 photo Capturedcran2011-01-09073743.jpg  photo Capturedcran2011-01-09073754.jpg
 photo Capturedcran2011-01-09073805.jpg  photo pic-08.jpg
 photo Capturedcran2011-01-09073823.jpg


Margaret Nolan

3 commentaires:

Anonyme a dit...

Cher FRANCOMAC …
Cher Agriculteur, du cinéma à la chanson en passant par l’écrit, vraiment voila un agriculteur qui a des engrais miracles.
Merci pour cette année 2010 de cadeaux et pour 2011 on en veut encore.
Avec mes plus sincères meilleurs vœux.
bien a vous

Anonyme a dit...

le film est sorti en dvd chez gaumont en novembre pour ceux qui veulent une meilleure qualité...

Citizen a dit...

J'aime beaucoup les Carné des années 30-40, lorsqu'il collaborait avec Prévert (voir l'excellent "Enfants du paradis" qui vient d'être ajouté sur ce blog) ; mais j'apprécie moins ses films des années 50-60, sans grande finesse et un peu lourds.
"Trois chambres à Manhattan" est donc pour moi une excellente surprise. Les relations entre les deux personnages sont décrites avec beaucoup de sensibilité, on a vraiment l'impression que c'est du vécu. Et ce très bon cinéma intimiste est sublimé par une musique jazz qui s'accorde très bien avec le décor urbain de Manhattan, et les états d'âme des protagonistes.
Je ne sais pas si Truffaut fit à l'époque une critique de ce film. Si c'est le cas, et malgré le fait qu'il voulait en découdre avec le cinéma de ses aînés, elle ne pouvait être que positive ! Car il est clair qu'on est loin du "cinéma de papa". Marcel Carné, à l'égal des cinéastes de la "Nouvelle Vague" ? On est tenté de le penser à voir cette jolie pépite que nous propose Richard.