mardi 21 juin 2016

Cloche-1949-Docteur Laennec


Docteur Laennec
1949 - 1hre 39
Mp4 | 684x570 | AAC | 1,1 Go


 photo aff_dr_laennec-2.jpg
Docteur Laennec
1949 - 1hre 39
---
Court extrait
---
Réalisateur: Maurice Cloche
Assistant réalisateur: Maurice Delbez
Scénariste et dialoguiste: Jean Bernard-Luc

 photo cap_dr_laennec-1.jpg

Distribution:

Pierre Blanchar: Dr. René, Théophile Laennec
 photo cap_dr_laennec-2.jpg

Mireille Perrey: Jacquemine d'Argout-Laennec
 photo cap_dr_laennec-4.jpg

Pierre Dux: Prof. Récamier
 photo cap_dr_laennec-5.jpg

Jany Holt: Madeleine Bayle
 photo cap_dr_laennec-3.jpg

Saturnin Fabre: Laennec père
Geymond Vital: Dr. Pierre Bayle
Janine Viénot: Marie-Anne Laennec
Jean Toulout: Docteur Broussais
Jacques Dynam: Meriadec (as Dynam)
Lannier: Docteur Louis
Florent Antony: Beaugendre
Francette Vernillat: La fille du Docteur Bayle

 photo cap_dr_laennec-6.jpg

En 1810, René Laënnec fait à Paris, à l'Hôpital Necker, des études sur la phtisie, dont son frère vient de mourir en Bretagne. Laënnec déplore son impuissance, qu'il estime être la conséquence de son ignorance. Il faut observer sans cesse. Son confrère et ami Bayle est atteint par le terrible mal. Laënncc sait qu'il ne peut rien pour lui, mais l'étudie dans l'espoir que de ses observations jaillisse plus tard, dans un siècle peut-être, le remède au terrible fléau. Bayle meurt. Un hasard met Laënnec sur le chemin du stéthoscope. Grâce à sa découverte, ses auscultations deviennent plus précises.

 photo cap_dr_laennec-7.jpg  photo cap_dr_laennec-8.jpg

Ses confrères, qui le jalousent, se moquent de lui. Par un cas précis, Laënnec conquiert Récamier, un de ses plus farouches adversaires. Maïs Laënnec se sent à son tour atteint par le terrible mal. Il se confie à un confrère de banlieue, dont il a apprécié la sûreté du diagnostic. Celui-ci lui avoue la gravité de son état. Laënnec se résoud à retourner en Bretagne se soigner, mais devant les attaques de Broussais renonce à ce projet, épouse Mme d'Argou, s'épuise en observations exténuantes, chaque jour soigneusement notées. A bout de force, il se rend en Bretagne et y arrive pour mourir.

 photo cap_dr_laennec-9.jpg

Mp4 | 684x570 | AAC | 1,1 Go

1 commentaire:

bronson 73 a dit...

Une idée simple et un grand pas pour la médecine. Pierre Blanchar excellent comme d'habitude. Un très bon film. Merci.