jeudi 6 octobre 2016

Doillon-1973-L'an 01


L'an 01
1973 - 1hre 24
Xvid | 624x384 | Mp3 | 699 Mo


 photo aff_l_an_01-2.jpg
L'an 01
1973 - 1hre 24
---
Film complet
---

 photo aff_l_an_01-3.jpgL'an 01
1973

Réalisateur: Jacques Doillon
Assistant réalisateur: Jean-Jacques Schakmundes
Scénariste et dialoguiste: Gébé

Distribution:

Professeur Choron • Romain Bouteille • Cabu • François Cavanna • Gérard Depardieu • Jean-Paul Farré • Martin Lamotte • Georges Wolinski • Gébé • Coluche • Jean-Pierre Moulin • Miou-Miou • Henri Guybet • Jacques Higelin • Gérard Jugnot • Thierry Lhermitte • Christine Dejoux • Madeleine Bouchez • Maud Rayer • Marcel Gassouk

La guerre sans la guerre! Une révolution nouvelle, universelle, enclenchée un beau matin par tous ceux (nombreux) qui en ont ASSEZ! A l'heure dite, "on arrête tout" et on se met à réfléchir: l'an 01 commence. Abandonnant leurs travaux, tous les corps de métier - y compris l'armée! - se parlent dans la rue, changent d'identité, flânent, se reposent, s'aiment. Pour se nourrir, ils cultivent les trottoirs. Pour se libérer, ils jettent par les fenêtres leurs clefs, symboles de "la propriété", laquelle est aussitôt abolie. Le mouvement s'étend à l'Amérique, à l'Afrique... Les gouvernements affolés se demandent comment il est possible de mettre fin à ce mouvement, tandis que les hommes d'affaires, devant cette gigantesque crise, se suicident en masse... La nouvelle vie s'organise tant bien que mal. Il y a, bien sûr, un noyau de résistance qui se forme pour le rétablissement des valeurs traditionnelles dominées par l'argent, mais il est surveillé par les partisans de l'an 01 jusque dans son repaire. De temps à autre, cependant, quelques rares spécimens d'une civilisation disparue se remettent au "boulot"! Pour deux ou trois minutes. Juste pour ne pas oublier...

---

---

Xvid | 624x384 | Mp3 | 699 Mo

 photo l_an_01-7.jpg
 photo l_an_01-1.jpeg  photo l_an_01-2.jpeg
 photo l_an_01-3.jpeg  photo l_an_01-5.jpeg
 photo l_an_01-4.jpeg

1 commentaire:

Marcel Trucmuche a dit...

Un film magnifique, atypique, manifeste du "On arrête tout et on réfléchit", et qui fait beaucoup de bien.
Une bouffée d'air frais. Un poème. Une louange au vivre ensemble sans contrainte.
Merci Francomac pour cet inénarrable partage!
(j'en taris pas de points d'exclamations !!!!!!!!!!!!)