mardi 18 octobre 2016

Dréville-1938-Le joueur d'échecs


Le joueur d'échecs
1938 - 1hre 22
Mp4 | H.264 | 640x480 | AAC | 760 Mo


 photo aff_joueur_echecs-2.jpg
Le joueur d'échecs
1938 - 1hre 22
---
Françoise Rosay
---
Réalisateur: Jean Dréville
Assistants réalisateur: Dagmar Bolin, Maurice Morlot et Jacques Vitry
Scénariste: Albert Guyot
Auteur de l'oeuvre originale: Henri Dupuy-Mazuel
Dialoguistes: André Doderet, Roger Vitrac et Bernard Zimmer

 photo cap_joueur_echecs-1.jpg

Distribution:

Françoise Rosay : l'impératrice Catherine II
 photo Francoise Rosay.jpg
 photo cap_joueur_echecs-8.jpg  photo cap_joueur_echecs-9.jpg

Conrad Veidt : le baron de Kempelen
 photo Conrad Veidt.jpg

Paul Cambo : le colonel Boleslas Vorowsky
 photo Paul Cambo.jpg

Micheline Francey : Sonia Vorowska
 photo Micheline Francey.jpg

Gaston Modot : le major Nicolaïeff
 photo Gaston Modot.jpg

Jacques Grétillat : Potemkine
 photo Jacques Gretillat.jpg

Edmonde Guy : Wanda Zolewska
 photo Edmonde Guy.jpg

Bernard Lancret : Serge Oblonsky
 photo Bernard Lancret.jpg

Jean Temerson : Stanislas, roi de Plogne
 photo Jean Temerson.jpg

Delphin : Yegor, le bouffon

 photo cap_joueur_echecs-5.jpg  photo cap_joueur_echecs-10.jpg
 photo cap_joueur_echecs-6.jpg  photo cap_joueur_echecs-7.jpg

Un épisode de la lutte de la Pologne contre la Russie : Un jeune patriote, Boleslas, dont la tête est mise à prix, est enfermé dans un des automates du baron de Kempelen pour tenter de lui faire passer la frontière. Un agent de Catherine II, qui a surpris la supercherie, achète l'automate et le présente à l'impératrice. Au cours d'une partie d'échecs, l'automate se trahit. Catherine le fait fusiller. Mais Boleslas a pu fuir tandis que le baron de Kempelen a héroïquement pris sa place.

 photo cap_joueur_echecs-11.jpg

Mp4 | H.264 | 640x480 | AAC | 760 Mo

 photo xtra_joueur_echecs-5.png


Micheline Francey
 photo micheline_francey_006_1.jpg

1 commentaire:

f@b a dit...

Une curiosité! Qui a éveillé la mienne. Merci pour ce partage, je viens assez souvent flâner par chez toi et y vois toujours des choses fort intéressantes, bravo et encore merci camarade!