mercredi 13 février 2013

Molinaro-1957-Le dos au mur


Le dos au mur
1957 - 1hre 33
Generic MPEG-4 | 720p (533x400) | Mp3 | ± 1 Go










Le dos au mur
1957 - 1hre 33
---

---

Réalisation : Edouard Molinaro
Scénario : Frédéric Dard, Edouard Molinaro, Jean Redon, François Chavane, d'après le roman de Frédéric Dard "Délivrez-nous du mal"
Dialogues : Frédéric Dard, Jean-Louis Roncoroni, Jean Redon
Assistant réalisateur : Claude Sautet


Distribution:

Gérard Oury : Jacques Decrey


Jeanne Moreau : Gloria Decrey


Philippe Nicaud : Yves Normand
Jean Lefebvre : Mauvin, le détective privé


Micheline Luccioni : La postière
Claire Maurier : Ghislaine


Jean Michaud : Le ministre
Albert Michel : Le concierge
Colette Renard : Josiane Mauvin


René Berthier : Le prêtre
Robert Le Béal : Maître Lombard, l'avocat
Gérard Buhr : Mario
Pascal Mazzotti : Jérôme, le domestique
Bernard Musson : Le client impatient à la poste (non crédité)
Paul Mercey : Un invité (non crédité)
Emile Genevois : Le pompiste
Pierre Mirat : Monsieur Lacourt
Jacqueline Noëlle : L'entraîneuse



Riche industriel, Jacques Décret aime profondément sa femme Gloria. Il est bouleversé quand il découvre qu'elle a un amant, Yves Normand, jeune comédien sans emploi. Dès lors Jacques n'a plus qu'une pensée : retrouver l'amour de Gloria. Il va utiliser sa fortune à troubler d'abord la conscience de sa femme, puis à la détacher de son amant. Sous le nom d'emprunt de Louis Berthier, il écrit à sa femme des lettres anonymes par lesquelles, sous la menace de dévoiler sa liaison à son mari, il réclame de fortes sommes que Gloria doit adresser poste restante. Ce manège n'aboutit pas au résultat qu'il espérait car si Gloria s'affole un peu au début, elle est rassurée par son amant qui ne voit pas là de quoi s'inquiéter et voudrait même que la jeune femme dise toute la vérité à son mari. L'échec des lettres anonymes conduit Jacques à une machination plus savante : il réussit à fournir à Gloria la fausse preuve que l'auteur des lettres n'est autre que son amant.



Lorsque Gloria croit réellement que le jeune homme qu'elle aime a voulu profiter d'elle pour se livrer au chantage, elle tente de se suicider mais, surprise au moment précis par Yves qui cherche à la désarmer, elle le tue involontairement. Rentrant chez elle après ce drame, Gloria avoue toute la vérité à Jacques qui se garde bien de lui révéler l'innocence de la victime et sa propre responsabilité dans ce meurtre. Jouant le jeu jusqu'au bout, il fait lui-même disparaître le cadavre d'Yves Normand en le dissimulant dans un mur en construction de son usine. Le temps passe, qui semble atténuer les blessures de Jacques et deGloria. Mais un soir de Noël, la jeune femme découvre le faux passeport établi par son mari au nom de Louis Berthier. Comprenant la vérité, elle se suicide après avoir écrit à la police pour dénoncer Jacques comme étant l'auteur du crime.


Aucun commentaire: