mercredi 8 janvier 2014

Polanski-1967-Le bal des vampires



Le bal des vampires
The Fearless Vampire Killers, or pardon me but your teeth are in my neck
1967 - 1hre 30
AVI | H.264 | 720x400 | Mp3 | 1,9 Go






Le bal des vampires
The Fearless Vampire Killers,
or pardon me but your teeth are in my neck

1967 - 1hre 30
---

---
Réalisation : Roman Polanski
Scénario : Gérard Brach et Roman Polanski


Distribution:

Jack MacGowran: le professeur Abronsius

Roman Polanski: Alfred, l'assistant du professeur


Alfie Bass: Yoine Shagal, l'aubergiste
Jessie Robins : Rebecca Shagal, la forte femme de l'aubergiste
Sharon Tate : Sarah Shagal, la fraîche et séduisante fille des aubergistes

Ferdy Mayne : le comte Von Krolock


Iain Quarrier : Herbert von Krolock, le fils du comte
Terry Downes : Koukol, le domestique bossu du comte
Fiona Lewis : Magda, l'employée de Shagal aux formes généreuses


Ronald Lacey : l'idiot du village
Sydney Bromley : le conducteur de traîneau
Andreas Malandrinos : un bûcheron
Otto Diamant : un bûcheron
Matthew Walters : un bûcheron


Un vieux savant et son assistant poursuivent en Transylvanie « un chiroptère volant en décembre ». Cette anomalie est un mystère dont l'étude mérite tous les sacrifices et brave toutes les terreurs. Car où trouve-t-on les chiroptères, c'est-à-dire les chauves-souris, sinon la nuit, dans des châteaux hantés, parmi des populations religieusement sous-développées ?


D'autre part, que deviennent les chauves-souris quand elles sont assez puissantes, sinon des vampires et n'y a-t-il pas, de génération en génération, des hommes-vampires ? Nos deux héros, scientifiquement armés de l'attirail anti-vampirien, arrivent dans un château gardé par Krokoul, cosaque vampire, où habite un aristocrate vampire et son fils, très mignon jeune homme, très blond, mais très vampire lui aussi.
---

---
Plutôt mal que bien, le professeur et son boy échappent à tous ces suceurs de sang mais délivreront-ils la belle jeune fille que vont vampiriser, à la fin d'un bal, tous les vampires du coin ? Ils y arrivent grâce au boulet puissant d'un canon à vapeur et à une fuite peu glorieuse - mais qu'importe ! - sur une troïka emballée. Ils reprennent la route vers des pays où il n'y a pas de vampires et voilà qu'au moment où la jeune fille sauvée et l'aspirant-soupirant vont échanger le baiser de la reconnaissance et de l'amour, elle découvre, elle aussi, ses deux canines de vampire.
















2 commentaires:

Anonyme a dit...

Un pur moment de bonheur que de voir (et surtout revoir) ce film cultissime.
Merci pour cette illustration de la très appétissante "Sharon". Hum...Bon SANG de bon SANG! une bien jolie Wamp.

Soda a dit...

Que du bonheur...
Mais une petite mise à jour (VHSRip)de seulement 764.4 MB ;http://uploading.com/files/3b335a56/Le_bal_des_Vampires_VhsRip_FR__Sebus_.avi/

Pour d'autres "oldies" couleur ou Nb venez me voir ;-)
Accès "VIP" pour les personnes de ce blog (A demander dans la rubrique "présentation des membres")