mardi 2 septembre 2014

Bunuel, Luis-1955-Cela s'appelle l'aurore

 photo aff_cela_aurore-01.jpg 
Cela s'appelle l'aurore
1955 - 1hre 30
Generic MPEG-4 | 560x416 pixels | Mp3 | ± 930 Mo

 photo aff_cela_aurore-02.jpg 
Cela s'appelle l'aurore
1955 - 1hre 30
---

Lucia Bosè
---
Réalisation : Luis Buñuel
D'après le roman de Emmanuel Roblès
Adaptation de Luis Buñuel et Jean Ferry
Dialogue de Jean Ferry
Assistants Réalisateur : Marcel Camus et Jacques Deray

 photo aurore_bunuel__002.jpg

Distribution:

Georges Marchal (le docteur Valerio)
 photo aurore_bunuel__005.jpg

Lucia Bosè (Clara Bernacci)
 photo LuciaBose_1.jpg
 photo LuciaBose_2.jpg

Nelly Borgeaud (Angela Valerio)
 photo NellyBORGEAUD.jpg

Giani Esposito (Sandro Galli)
Julien Bertheau (le commissaire Fasaro)
Jean-Jacques Delbo (Gorzon)
Henri Nassiet (Latanza, le père d'Angela)
Brigitte Elloy (Magda Galli)
 photo BrigitteElloy.jpg

Pascal Mazzotti (Azzopardi)
Robert Le Fort (Pietro)
Simone Paris (Madame Gorzon)
 photo simoneparis.jpg

Gaston Modot (Giuseppe, le paysan corse)
Marcel Pérès (Fesco)
Yvette Thilly (Delphine)
Lucien Callamand
Jane Morlet

 photo aurore_bunuel__001.jpg
Dans un petit port misérable d'une île de la Méditerranée, le jeune docteur Valérie est la providence de la pauvre population mais sa femme, Angela, voudrait qu'il accepte la proposition de son père d'aller exercer à Nice où il vit. Le docteur ne peut se décider à abandonner ses braves insulaires qui ont tant besoin de lui, et provisoirement il envoie sa femme chez son père. Pendant cette absence, Valérie fait la connaissance d'une jeune veuve qui vient d'arriver dans l'île : Clara. Frappés du « coup de foudre », Valérie lutte intérieurement : va-t-il sacrifier sa femme ? Clara, apprenant qu'il est marié, veut fuir puis. cède.
  photo aurore_bunuel__003.jpg
Parmi les protégés du docteur se trouve Sandro, ancien camarade de résistance dont la femme va mourir. Pour la soigner, Sandro a négligé son travail, et son patron, impitoyable, vient de lui signifier son congé. Sa femme étant morte, fou de douleur, il abat l'industriel. Il s'enfuit et c'est dans la villa du docteur qu'il va trouver refuge. Entre temps, Angela rentre accompagnée de son père, comptant ramener Valério avec elle à Nice. Clara accepte de promettre à Valérie de l'y suivre pour le voir secrètement. Le père d'Angela, découvrant que le meurtrier est caché chez son gendre, somme celui-ci de livrer son ami à la police. Valério se dressant contre les convenances sociales refuse net ; le père ulcèré et la fille meurtrie, ne comprenant pas son geste, quittent la maison. Sandro, sur le point d'être pris, quitte la villa et se suicide. Valério, bouleversé, s'éloigne seul. Clara, qui l'attendait, court vers lui.

 photo aurore_bunuel__004.jpg

Generic MPEG-4 | 560x416 pixels | Mp3 | 943,3 Mo
http://jheberg.net/captcha/bunuel56-aurore/
 Imagerie
 
  photo bunuel-luis-01-g.jpg
  photo cela-s-appelle-l-aurore-01-g.jpg  photo cela-s-appelle-l-aurore-02-g.jpg  photo cela-s-appelle-l-aurore-03-g.jpg photo cela-s-appelle-l-aurore-04-g.jpg
 photo cela-s-appelle-l-aurore-05-g.jpg  photo cela-s-appelle-l-aurore-06-g.jpg  photo cela-s-appelle-l-aurore-08-g.jpg
 photo cela-s-appelle-l-aurore-bunuel1-g.jpg  photo cela-s-appelle-l-aurore-bunuel3-g.jpg  photo cela-s-appelle-l-aurore-bunuel4-g.jpg
 photo cela-s-appelle-l-aurore-07-g.jpg


Lucia Bosè (Miss Italie 1947)

Aucun commentaire: